Bien nettoyer ses lingettes lavables et autres accessoires zéro déchet

Vous vous apprêtez à passer au zéro déchet ou vous avez déjà sauté le pas, mais vous vous retrouvez face à un problème inattendu : comment nettoyer les lingettes lavables et divers accessoires réutilisables ? Les Services du Luxembourg vous donnent leurs astuces et conseils pour entretenir vos précieux alliés et continuer à réaliser votre ménage d'une manière 100 % efficace et 100 % hygiénique.

Pourquoi nettoyer avec des lingettes lavables et autres produits réutilisables ?

Vous n’êtes pas encore familiarisé avec les grands principes du zéro déchet ? Pas de panique, voici un petit récapitulatif ! Comme son nom l’indique, la tendance zéro déchet consiste à vivre en générant le plus petit volume de déchet possible, voire carrément à éliminer la nécessité de garder une poubelle à la maison. Concrètement, on composte, on choisit des récipients réutilisables à l’infini, on achète en vrac, on bannit toute forme d’emballage jetable, etc. 

Pour réaliser le ménage et prendre soin de soi au quotidien en mode zéro déchet, il n’est bien sûr plus question d’utiliser d’essuie-tout traditionnel, d’éponge à la durée de vie restreinte, de coton, de coton-tige, de mouchoirs en papier ou encore de lingettes jetables et autres accessoires à usage unique. On les remplace par leur équivalent réutilisable : essuie-tout et éponge lavable, carrés de coton réutilisable, cure-oreille en métal, mouchoirs en tissus, microfibres lavables, etc. 

Bien sûr, le fait que ces accessoires soient lavables sous-entend clairement qu’ils peuvent être lavés en machine ou à la main comme n’importe quel textile. Mais, nul n’est à l’abri de salissures récalcitrantes qui ne cèdent pas au nettoyage classique. De plus, certains articles, comme les éponges lavables ou les cotons pour démaquiller doivent rester d’une propreté irréprochable pour conserver leur efficacité sans risquer de vous exposer à un nid de bactéries. Voici quelques conseils pour les garder propres, beaux et performants pendant longtemps.

 

Nos trucs et astuces pour bien nettoyer lingettes lavables et autres accessoires 

Choisir le bon mode de nettoyage 

Généralement, la majorité des accessoires zéro déchet lavables passe en machine, à l’exception de certains textiles fragiles. Les cotons, éponges, lingettes lavables, sacs de vrac et sacs à pain en coton, en bambou ou en eucalyptus peuvent être lavés à 40 °C, voire à 60 °C, selon les recommandations des fabricants.

 

Petite astuce : si vous possédez un lave-vaisselle, rien ne vous empêche de déposer votre éponge lavable dans l’un de ses paniers pour la nettoyer en même temps que vos couverts. 

En revanche, certaines fibres naturelles utilisées pour la confection d’éponges à récurer, comme la fibre de coco par exemple, sont sensibles aux températures élevées, il vaut donc mieux les laver à 30 °C, voire à la main. 

Enfin, les tissus enduits permettant de mieux conserver les plats sans utilisation de film alimentaire ou de papier aluminium ne conviennent pas au lavage en machine et doivent être simplement rincés à l’eau ou légèrement savonnés pour ne pas perdre leur pouvoir d’étanchéité. Pour le séchage, il est préférable de laisser tous ces textiles à l’air libre ou de les exposer au soleil, plutôt que de les mettre au sèche-linge (et en plus, c’est gratuit !).

 

Vive le sac filet ! 

Que cela soit par économie, écologie ou par esprit pratique, le nettoyage des accessoires zéro déchet ne demande pas à lancer une machine dédiée uniquement à cela. L’idéal est de les laver avec le reste de votre linge. Pour éviter de disperser vos carrés de coton jetables, lingettes réutilisables et autres produits se déclinant en multiples exemplaires, nous vous conseillons d’utiliser un filet de lavage. Refermable, il permet de garder tous vos compagnons de nettoyage ensemble, pour ne pas avoir à les chercher partout dans le tambour à la fin du cycle. Et en plus, il peut être employé pour les stocker entre deux machines !

 

Que faire pour les taches récalcitrantes ?

Le passage en machine ou le lavage à la main, même minutieux, ne suffisent pas toujours à retrouver des textiles propres, surtout lorsque l’on parle d’accessoires de ménage qui en ont vu de toutes les couleurs ! Il existe heureusement des ingrédients naturels détachant capables d’éliminer les taches les plus coriaces, qu’il s’agisse de vin, de chocolat, de graisse, de salissures diverses ou encore de maquillage. 

Le plus efficace est probablement le percarbonate de soude qui en plus d’être 100 % naturel est à la fois facile d’utilisation et très performant. Il suffit d’en diluer environ 50 g dans 1,5 litre d’eau chaude et de laisser tremper vos lingettes et cotons lavables dans ce mélange durant toute une nuit. Il n’y a plus qu’à les passer à la machine pour les détacher, les désodoriser et leur redonner leur douceur. Vous pouvez également réaliser cette opération avec un mélange de cristaux de soude, de vinaigre blanc et d’eau. Cette méthode fonctionne aussi si vous utilisez des couches lavables pour votre bébé.

Pour éviter l’étape de trempage, vous pouvez également procéder à un prélavage à l’eau et au savon, voire au savon détachant, lorsque l’utilisation que vous venez de faire de vos textiles de nettoyage semble les avoir tachés. Ainsi, les salissures n’ont pas le temps de s’incruster et le passage en machine devrait suffire à redonner leur blancheur à vos précieux alliés.

 

Et voilà ! Vous ne devriez pas avoir de mal à nettoyer vos lingettes lavables, carrés de coton réutilisables et autres textiles d’entretien de manière optimale. L’important étant de faire en sorte de préserver l’hygiène au maximum, même si le textile reste partiellement taché. 

Jouer les fées du logis, ce n’est pas vraiment ce que vous préférez ? Les Services du Luxembourg vous accompagnent pour l’entretien de votre domicile et le repassage de votre linge ! Nos équipes interviennent à Paris et dans les communes du grand Paris en respectant vos souhaits, que vous soyez adepte de ménage zéro déchet ou préfériez une approche plus classique.