Comment faire votre compost pour revaloriser vos déchets ?

Écologique, économique et source de bienfaits pour vos plantes, le compost est un moyen efficace et écoresponsable pour réduire le volume de vos poubelles tout en améliorant le rendement de votre jardin. Les Services du Luxembourg vous parlent de cette pratique riche en vertus.

Qu’est-ce que le compost ?

Le compost est une sorte de terreau issu de la décomposition lente et naturelle de matières végétales. Dans la nature, le compostage a lieu en permanence. Il donne naissance à la terre caractéristique qui tapisse les sols des forêts et que l’on nomme humus. Mais, il est aussi possible de pratiquer le compostage chez soi, dans le but d’enrichir la terre de son propre jardin ou de ses jardinières.

 

Pourquoi faire son compost ?

Réaliser son compost présente plusieurs utilités pour les personnes qui font le jardin, qu’elles cultivent des fleurs, des fruits ou des légumes, qu’elles le fassent en pleine terre ou en pots. Au fil des mois et des années, la terre a tendance à s’appauvrir et à perdre une partie de son humus. Au bout d’un certain temps, elle n’est plus assez riche pour nourrir les végétaux. Lui apporter du compost, c’est-à-dire de l’humus, permet de l’enrichir et de procurer des éléments nutritifs intéressants aux plantes pour les rendre plus belles et améliorer leur rendement.

 

Mais ce n’est pas le seul intérêt du compost ! 

 

En enrichissant la terre du jardin naturellement, il permet d’éviter l’utilisation de produits chimiques, comme l’engrais. C’est aussi un bon moyen de valoriser les déchets verts de la cuisine en les recyclant directement chez soi et cela permet ainsi d’alléger la poubelle. Un véritable allié du zéro déchet ! Outre les restes de nourriture et autres épluchures, on peut également y laisser divers déchets et emballages destinés au tri. En tout, plus d’un tiers des déchets de la maison peuvent alimenter votre compost.

 

Comment pratiquer le compostage ?

Emplacement et choix du bac à compost

On peut réaliser son compost de diverses façons. La plupart des gens utilisent un composteur, c’est-à-dire un bac dédié à cet usage, mais certains préfèrent le laisser se former dans un tas à l’air libre. Il est important de choisir un endroit adéquat pour le faire, car il faut entre 6 mois et 1 an pour que les vers, les micro-organismes du sol, et les insectes transforment vos déchets en compost utilisable. 

 

Bien qu’il résulte de la décomposition de matières organiques, le compost ne dégage généralement pas de fortes odeurs. Il n’y a donc pas besoin de le placer à l’autre bout du jardin. Choisissez un emplacement facile d’accès afin de faciliter l’évacuation de vos déchets biodégradables au quotidien. De plus, un bac à compost pratique doit être muni d’une trappe dans sa partie inférieure pour pouvoir récupérer aisément le compost produit lorsqu’il est exploitable.

 

Vous n’avez pas de jardin, mais aimeriez pratiquer le compostage ? Il existe des organismes de collecte des déchets verts et alimentaires qui s’occupent de les revaloriser pour vous et permettent ainsi d’alléger votre poubelle !

 

Quels déchets peut-on composter ?

Les principaux déchets à mettre dans le compost sont les déchets organiques issus de la cuisine : 

 

  • Épluchures de fruits et de légumes,

  • Fruits et légumes trop abîmés pour être consommés,

  • Pain sec,

  • Restes de repas d’origine végétale, préparés sans sauce : légumes cuits ou crus, riz, quinoa, pâtes, purée, etc.

Il est également possible d’y ajouter les sachets de thé usagés (sans agrafe), le marc de café (avec le filtre), les dosettes de café en papier usagées, l’essuie-tout, les papiers non imprimés en général, les coquilles d’œufs broyées, les fragments de coquilles d’huître, etc.

Un autre type de déchets très intéressants à valoriser sont les déchets de jardin :

  • Mauvaises herbes,

  • Feuilles mortes,

  • Fleurs fanées,

  • Petits branchages,

  • Herbe de tonte (en petite quantité),

  • Litières d’animaux domestiques (poules, lapins, hamster, etc.).

 

Les déchets qu’il ne faut pas composter

Certains déchets, bien qu’ils soient biodégradables, ne doivent pas être mis dans votre compost :

  • Les restes de viandes ou de poissons qui demandent un traitement spécifique pour être transformés en engrais et génèrent de mauvaises odeurs,

  • Les litières et excréments d’animaux domestiques carnivores (chien, chat, etc.),

  • La sciure et les copeaux de bois souvent issus d’essences de bois qui risquent de rejeter des substances qui nuisent au compost,

  • Le charbon de bois, les bois résineux (pins, thuyas, etc.), 

  • L’ail, les oignons, les pommes de terre non cuites, les plantes rampantes et ronces, 

  • Les plantes et végétaux traités avec de l’engrais ou des produits contre les parasites,

  • Les feuilles de type vernissé, comme celles de laurier,

  • Les couches jetables,

  • Les mégots de cigarette.

 

Le compostage au quotidien

Pour faire du compost, il suffit de remplir le bac avec les déchets autorisés. Pour obtenir un compost de qualité, il faut faire en sorte de lui apporter 50 % de déchets humides (épluchures, restes de nourriture, déchets verts, etc.), pour le nourrir, et 50 % de déchets secs (papier, feuilles mortes, branchages, etc.), pour l’aérer.

 

Il faut ensuite le mélanger régulièrement pour qu’il soit homogène, mais aussi pour y faire circuler l’air, de manière à faciliter l’action des divers micro-organismes et insectes qui décomposent les matières. Au bout de quelques mois, il pourra être exploité au jardin ou dans les jardinières.

 

Comment utiliser le compost ?

Le compost peut être utilisé en paillage, c’est-à-dire déposé en couche plus ou moins épaisse au pied des arbres, arbustes et autres plantes pour protéger le sol et maintenir un taux d’humidité optimale. Il peut également être exploité comme un engrais dans les jardinières et pots en le mélangeant aux premiers centimètres de terre que contiennent ces derniers. Enfin, il peut être employé au potager en le mélangeant à sa terre lors de la préparation de celle-ci avant les plantations.

 

Vous savez désormais tout sur le compost ! Vous pratiquez déjà l’art du compostage ? Les Services du Luxembourg, spécialistes du ménage à Paris et dans les communes du Grand Paris, vous accompagnent dans votre démarche en respectant vos consignes de tri des déchets. N’hésitez pas à nous contacter pour faire le point sur vos besoins.